Photo 1

Essor du tourisme de luxe en Égypte

Vous aimez l'Égypte ? Vous avez raison. Riche de diversités culturelles et de beautés naturelles, cette destination constitue irrévocablement un joyau de l'Asie. Découvrez ci-après comment cette merveilleuse destination a su partir de rien pour devenir actuellement l'une des meilleures destinations de luxe les plus prisées par les touristes du monde entier en si peu de temps.

Un essor touristique spectaculaire

Si pendant longtemps, l'Égypte a été classée parmi les pays les plus non sécuritaires du monde, actuellement il a su relever le défi et renverser la situation. En moins de trois décennies, le pays devient l'une des destinations les plus importantes en matière de tourisme de luxe. Il est passé de seulement 1,4 millions de touristes pour un revenu annuel de 304 millions de dollars dans les années 80 à 11 millions de visiteurs pour une rentrée financière de 7,3 milliards de dollars en 2007. Ces chiffres ont été publiés par l'Organisation nationale de mobilisation et de statistiques.

Ce remarquable développement du secteur du tourisme est en effet le résultat fructueux de la valorisation du patrimoine de l'Égypte antique avec une grande ouverture sur le plan culturel. L'État a mis en place des programmes visant à développer la vie de nuit, les loisirs et le divertissement dans cette partie du monde, notamment durant ces 30 dernières années. Il a également fait en sorte d'améliorer et de multiplier les infrastructures en place (aéroports, hôtels, resorts, etc.). Tout y est pour satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante. Les Égyptiens ont su répondre aux attentes des touristes voulant y prendre des séjours de luxe et de confort.

Encore de nouveaux projets d'avenir

L'Égypte ne cesse de viser plus haut. Le pays est actuellement en phase de réaliser d'autres projets beaucoup plus promettant pour s'ouvrir sur d'autres nouveaux horizons touristiques. Ceux-ci concernent en effet l'organisation de conférences et d'évènements, l'écotourisme des oasis, le tourisme de bien-être (thalassothérapie), la gestion de voyages d'affaires, etc. Le gouvernement égyptien vient également de réaliser des projets d'amélioration de l'offre des transports, notamment sur le tourisme ferroviaire. Il voulait mettre à la disposition des touristes des trains de luxe. Vous avez comme exemple le plus proche le « Train des Pharaons » alliant authenticité, histoire et technologie de pointe.

Son existence pourrait avoir effet sur l'accessibilité des sites archéologiques présents dans le pays. Du côté du transport maritime, le ministre égyptien prévoit d'agrandir les quais du Nil et un accroissement du trafic au départ du port de Taba. L'aéroport de Ras Sadr, encore peu exploré, n'est pas également en reste. Il connaîtra d'ici peu des rénovations pour stimuler l'activité touristique dans cette zone.

Les principaux hôtels de luxe égyptiens

Pour vos séjours en terre égyptienne, voici quelques adresses incontournables à ne pas rater.

À la tête de la liste figure l'hôtel « Marriott du Caire ». C'est un ancien palais de l'impératrice Eugénie construit en 1869 et qui a été par la suite transformé en une demeure de luxe la plus prisée des touristes. Cet établissement a fait même l'objet d'un article de la revue Conde Nast Travel. Le texte stipule que cet hôtel fait partie des 700 plus beaux endroits sur la terre.

En second lieu, vous avez le « Old Cataract » à Assouan, qui est quant à lui l'un des premiers hôtels britanniques construits sur le sol égyptien en 1902. Il donne agréablement une vue très panoramique sur le Nil au départ de sa magnifique terrasse.

Il y a aussi l'hôtel « Jolie Ville » à l'enseigne Mövenpick. Celui-ci se trouve à Louxor, et est bâti sur une petite île du Nil. Mövenpick a également ouvert en 2006 un nouveau resort de 5 étoiles à Taba, la principale station balnéaire de la mer Rouge.

Et enfin, vous avez aussi le « village d' El Gouna » qui a été construit par un égyptien fortuné. C'est également une des plus chics stations balnéaires de l'Egypte.

voyage Egypte

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau